Archives de la catégorie : Infos legaltech

Dernière mise à jour le .

© 2017 Open Law & ADIJ
© 2017 Open Law & ADIJ

izilaw a pour ambition de rendre l'environnement du doit accessible.
Nous intervenons sur la recherche, la prise de rendez-vous, la gestion des dossiers et la facturation.
Notre plateforme a été conçue en collaboration avec des avocats et des notaires, dans le respect de la déontologie et des réglementations de sécurité et de confidentialité.
C'est donc naturellement que nous avons signé cette Charte éthique qui reprend parfaitement notre vision d'utilisation des technologies numériques au service de l'amélioration de l'environnement du droit.

Dernière mise à jour le .

©Getty Images, Justice prédictive : les statistiques comme nouveau juge ?
©Getty Images, Justice prédictive : les statistiques comme nouveau juge ?

L’expression même de « justice prédictive » fait débat en France, certains issus de la magistrature lui préfèrent l’expression « justice prévisionnelle » ou « justice actuarielle » car il s’agit avant tout d’un calcul de probabilités de réponses apportées à des problèmes juridiques donnés.
Le fondateur de la legal tech Predictice expliqui lui-même que cette expression avait été d’abord choisie pour des raisons marketing, cette expression n’étant alors pas référencée sur Google.

Discussions : Les commentaires sont fermés.

Dernière mise à jour le .

La compétence technologique comme nouvelle obligation déontologique
La compétence technologique comme nouvelle obligation déontologique

Désormais, sans initiative pour se maintenir à la pointe de la technologie informatique, un cabinet d’avocats américain risque gros !
Si les Barreaux français (et européens) n’ont pas encore considéré cette obligation, la question commence à émerger au sein des institutions.

Discussions : Les commentaires sont fermés.

Dernière mise à jour le .

Digitalisation des professions du droit
Digitalisation des professions du droit

La digitalisation a opéré une transformation profonde de la société et des modèles économiques, y compris pour les métiers du droit.
De ce fait, les avocats et notaires se doivent de repenser leur offre de services pour répondre au mieux à une clientèle transformée : désormais active et informée, cette dernière cherche à participer pleinement à l’exercice de ses droits.

Discussions : Les commentaires sont fermés.