Dernière mise à jour le .

Harcèlement moral au travail
Harcèlement moral au travail

Le harcèlement moral, qu’il ait lieu au travail ou ailleurs, est un délit et est puni par la loi.
Si vous pensez subir une situation de harcèlement au travail, il est urgent de le faire savoir sans attendre !
Il existe alors plusieurs façons de procéder, nous vous en disons un peu plus sur le sujet.

Comment savoir si je suis victime de harcèlement au travail ?

Il existe deux définitions quasi semblables du harcèlement moral au travail, l’une étant proposée par le Code du travail et l’autre par le Code pénal. Il s’agit de tout agissement répété de harcèlement moral (remarques déplacées, insultes, intimidations, etc.) ayant une incidence négative sur les conditions de travail : atteinte aux droits et à la dignité, impact sur la santé (physique ou mental), impact sur l'avenir professionnel. Selon le Code pénal, ces comportements sont punis à hauteur de 2 ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

Je suis victime de harcèlement au travail, que dois-je faire ?

La chose la plus importante : vous devez sortir du silence ! Vous avez deux possibilités pour dénoncer votre situation :

  • par lettre à votre employeur

  • par lettre à la médecine du travail

Pour vous aider, vous trouverez facilement des modèles de lettre sur internet. Faites bien attention à ne pas commettre un abus de dénonciation, car cela relève d’une faute grave et peut justifier votre licenciement.
Avant d’agir en justice, il est fortement conseillé de se faire accompagner par un avocat.

Que se passe-t-il une fois que j’ai dénoncé ma situation ?

Votre employeur sera tenu d’agir au plus vite pour éviter que les agissements ne se reproduisent. Il sera également tenu de lancer une enquête pour confirmer la validité de vos propos. Il existe une multitude de façons d’être harcelé moralement : dénigrement, critique injustifiée, humiliation publique, vexation, agressivité, tâche dévalorisante ou dépassant les capacités, mise au placard, privation des outils de travail, pression disciplinaire, faux avertissements, etc.

Si vous êtes victime de l’une de ces formes de harcèlement moral, manifestez vous au plus vite et faites valoir vos droits !

A très vite pour un nouvel article 😉
L'équipe iziLaw

Discussions : Les commentaires sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.